Fabula, la recherche en littérature (actu)

J. Schlanger, Présence des oeuvres perdues

Parution livre avec compte rendu publié sur Acta

Information publiée le lundi 27 septembre 2010 par Marielle Macé



_blank

Compte rendu publié dans le dossier critique d'Acta fabula "Mémoire(s) de la perte" (mai-juin 2012, Vol. 13, n°5) : "« La face cachée de la culture humaine » : réflexions sur la perte des oeuvres" par Katerine Gosselin.

 

***

Judith Schlanger, Présence des oeuvres perdues
Paris : Hermann, coll. "Savoir Lettres, 2010.

EAN 9782705670801.
244 p.

Présentation de l'éditeur :
Une infinité d’oeuvres manquent. Les destructions violentes ou les abandons négligeants, les catastrophes de l’histoire ou les transformations du goût, ont fait disparaître une quantité énorme d’écrits et de toiles, de monuments et de manuscrits. Quelquefois, il en reste quelques fragments, quelques traces ; quelquefois, leur présence se réduit à une mention ou un nom. Cependant, on sait encore un peu que ces oeuvres ont existé.
D’une manière étonnante, les oeuvres perdues prennent un relief très vif dans l’imagination et la mémoire. On raconte et on transmet infatigablement des cas de perte et des anecdotes de perte. Tantôt, il s’agit du moment dramatique où la perte a lieu, a failli avoir lieu, a été empêchée de justesse, ou n’a pas pu être évitée. Tantôt, c’est l’autre versant qui ressort, le versant des retrouvailles inespérées : la statue antique qu’on croyait perdue reparaît contre toute attente, le poète mort sans succès est soudain réhabilité. Tantôt encore, la situation est brouillée par les manipulations du faux et de la fraude, qui introduisent des attributions inexactes et ajoutent des oeuvres fausses dans tous les musées.
Ces récits dramatiques, les uns historiques, les autres mythiques, sont notre façon d’explorer la face sombre de la mémoire. Car nous savons bien que la déperdition des oeuvres continue, chaque jour, sous nos yeux, et il est vraisemblable qu’elle continuera toujours.
Judith Schlanger a publié de nombreux ouvrages sur la pensée, ses enjeux culturels, ses métaphores, son invention, sa mémoire. En particulier : "Les Métaphores de l’organisme", "L’Invention intellectuelle", "La Mémoire des oeuvres".




Derniers ouvrages parus :

B. Chikhi & A. Douaire-Banny (dir.), Kateb Yacine, au cœur d'une histoire polygonale

C. Renard (dir.) Wang Bing

Théophile Gautier, Ménagerie intime, La Nature chez elle, Feuilletons divers (1833-1837)

F. Vallotton, Les batailles du livre. L'édition romande, de l'âge d'or à l'ère numérique

F. Tinguely, Le Voyageur aux mille tours. Les ruses de l’écriture du monde à la Renaissance

B. Bonhomme & Tr. Hordé (dir.), Jude Stéfan, le festoyant français

H. Haberl & A.-M. Pailhès, Jardins d’Allemagne. Transferts, théories, imaginaires

I. Jablonka (dir.), L'Enfant-Shoah

N. de Cues, Le "Pouvoir-est" (1460), nouv. trad.

A. Jenni (dir:), Le Monde au XXIIe siècle. 

Pierre Bayle, Correspondance de Pierre Bayle, vol.XI: août 1697 – décembre 1698, Lettres 1281-1405

J. Lorrain, Vingt Femmes

Cl. Leroy, Dans l'atelier de Cendrars (rééd.)

A. Burgess, Mais les blondes préfèrent-elles les hommes ?

B. Quinquis, L'Antiquité chez Albert Camus

R. Lebel, L'Afrique occidentale dans la littérature française (depuis 1870)

Chr. Duggan, Ils y ont cru. Une histoire intime de l'Italie de Mussolini

J. Chénieux-Gendron, Surréalismes. L’esprit et l’histoire

J. Chénieux-Gendron, Inventer le réel. Le Surréalisme et le roman (1922-1950)

J.-F. Ekoungoun, Ahmadou Kourouma par son manuscrit de travail. Enquête au coeur de la genèse d'un classique

E. Dussault, L'Invention de Saint-Germain-des-Prés

N. Bouvier, L'Usage du monde

J. Prévost, L'Affaire Berthet

Madame de Lafayette, Œuvres complètes (C. Esmein, éd.)

V. Soula, Histoire littéraire de la Nouvelle-Calédonie (1853-2005)

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter