Fabula, la recherche en littérature (debats)

Déclaration de la Société des agrégés de l'Université : le Ministère a le devoir moral d'examiner la situation des agrégatifs lésés

Divers

Information publiée le vendredi 10 avril 2009 par Laurent Zimmermann



Communiquéde presse du 10 avril 2009


LeMinistère a le devoir moral d'examiner la situation des agrégatifs lésés


M. Jean-Michel Léost, Président dela Société des agrégés, a fait à la Presse la déclaration suivante:


La Société des agrégés del'Université regrette vivement que le Ministère estime ne pas pouvoir trouverde solution juridiquement valide et acceptable par tous pour réparer l'injusticesubie par les candidats à l'agrégation qui n'ont pu passer les épreuves du 2avril 2009 en raison d'une panne électrique sur le réseau SNCF de la Gare duNord.


 

Elle s'étonne que les agrégatifsconcernés aient appris cette décision par l'intermédiaire de communiqués depresse et estime que le Ministère doit recevoir au plus tôt une délégation deleur collectif pour lui expliquer précisément pourquoi aucune solution n'estpossible.


 

La Société des agrégés del'Université estime que le Ministère a le devoir moral d'examiner la situationde tous les candidats lésés qui, à l'issue des corrections de l'écrit,approcheront, atteindront voire dépasseront la barre d'admissibilité avec lesseules épreuves qu'ils ont passées, et de prendre des mesures en faveur de cescandidats: nouveau report de stage, aides financières, par exemple.


D'autre part, la Société des agrégésde l'Université demande au Ministre de l'Education nationale de s'interrogersur l'opportunité d'ouvrir une enquête administrative pour comprendre pourquoides mesures n'ont pas été prises pour retarder de quelques minutes les épreuvesdu 2 avril alors que les incidents semblent avoir été portés à temps à laconnaissance du Ministère et du Centre d'Arcueil.


 

Plus généralement, la Société desagrégés de l'Université souhaite que le Ministère tire les leçons de cesincidents, dont les conséquences peuvent être dramatiques pour certainscandidats, et qu'il étudie la possibilité d'assouplir à l'avenir le cadrejuridique du déroulement des concours, dans le respect de l'égalité entre tousles candidats. Il doit aussi s'interroger sur le maintien du Centre d'Arcueil,desservi par des transports en commun peu fiables, pour l'organisation de telsconcours.


Sur tous ces sujets, la Société desagrégés de l'Université adressera, au début de la semaine prochaine, une lettreofficielle au Ministre de l'Education nationale.

 




Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter