Fabula, la recherche en littérature (agenda)

Aller au théâtre. Pour une perspective diachronique des enjeux urbanistiques et policiers de la circulation autour des théâtres (Antiquité, XVIIIe-XIXe siècles).

Evénement

Information publiée le samedi 24 mars 2012 par Alexandre Gefen (source : Mélanie Traversier)

Du 19 avril 2012 au 20 avril 2012, Bruxelles

Colloque international organisé par Christophe Loir (ULB) et Mélanie Traversier (IHRiS-Lille 3)

Avec le soutien de : Université Libre de Bruxelles, Université Lille 3, IRHiS, FNRS, SociAMM, SFHU.

La tenue d’un spectacle dans un théâtre entraîne souvent d’importants problèmes de circulation dans les villes. En effet, des centaines de spectateurs arrivent puis repartent, à pied, à cheval ou en voiture. L’architecture des théâtres, la voirie environnante et la police des spectacles s’efforcent de répondre aux défis urbanistiques et policiers que posent temporairement cet afflux et cette concentration d’individus dans la ville. Il faut en tenir compte pour choisir la localisation de nouveaux lieux de spectacle, pour en organiser la distribution intérieure en fonction des entrées et des sorties des spectateurs. Des portiques carrossables et des galeries piétonnes sont aménagés aux abords immédiats des salles pour réguler la circulation, conformément aux règlements spécifiques de circulation et de stationnement établis par les autorités de police qui redoutent les mouvements de la foule rassemblée ; le bâti et le mobilier urbains sont également modifiés en conséquence : de vastes places peuvent être aménagées devant les théâtres, on perce de larges artères et voies de desserte y conduisant, on construit des trottoirs et des passages couverts, on améliore l’éclairage public, etc.

Or ces enjeux de circulation dans et autour des théâtres permanents se posent dès l’Antiquité, lorsque les premiers édifices de ce type sont édifiés. Aux XVIIIeet XIXe siècles, la théâtromanie qui se répand dans les villes européennes et qui s’accompagne d’une multiplication des théâtres publics entraîne des problèmes de mobilité d’une ampleur inédite. Sans mesures adéquates, la tenue d’un spectacle peut alors entraîner une véritable congestion urbaine et des troubles de la tranquillité publique et donc de l’ordre urbain.

Malgré son importance pour l’histoire des villes, cette thématique n’a encore jamais fait l’objet d’une étude fouillée et comparatiste. Entre histoire des loisirs, histoire de l’architecture, histoire de la police et histoire de la circulation, ce colloque vise à offrir une première étude diachronique des conditions de circulation urbaine autour des lieux de spectacle dans les villes européennes durant l’Antiquité et aux XVIIIe et XIXe siècles.

Les actes seront publiés début 2013 par la revue Histoire Urbaine, après expertise du comité de lecture

Programme

Jeudi 19 avril 2012

 

13h30 Accueil

14h00 Christophe Loir (Université libre de Bruxelles) et Mélanie Traversier (Université Lille 3)

Introduction

14h15-14h45 Antonio Monterroso Checa (Centro de Ciencias Humanas y Sociales, Madrid)

Aller aux théâtres antiques de Rome, les contourner et les traverser. Entre architecture, viabilité et cérémonial

15h00-15h30 Eloïse Letellier (Institut de Recherche sur l’Architecture Antique, Université de Provence)

 Aller au théâtre dans les villes romaines : une approche historique et archéologique

Pause café

16h10-16h40 Alexandre Vincent  (École française de Rome)

              Rome scène ouverte. Les enjeux urbains des manifestations théâtrales « hors les murs » des théâtres dans la Rome antique (période de la République-début de l’Empire)

16h50-17h20 Christophe Loir (Université libre de Bruxelles)

              La question de la circulation dans les projets de théâtre pour Bruxelles à la fin du XVIIIesiècle

 

Vendredi 20 avril 2012

 

9h30-11h30 Visite du quartier du Théâtre de la Monnaie

Déjeuner

13h45-14h15 Peter Borsay (Aberystwyth University)

                  Transport and Leisure in British towns in the Long Eighteenth Century

14h30-15h00 Catherine Denys (IRHIS, Université Lille 3)

                  Aller et sortir du théâtre en toute sécurité : les règlements de circulation urbaine auXVIIIe siècle

15h15-15h45 Jan Hein Furnée (Universiteit van Amsterdam)

                  Circuler dans et autour des théâtres: la géographie théâtrale à Amsterdam et La Haye, 1750-1900

Pause café

16h30-17h00 Cécile Vanderpelen-Diagre (Université libre de Bruxelles)

                  La circulation autour du Théâtre de la Monnaie à Bruxelles au XIXe siècle

17h15-17h45 Christophe Loir (Université libre de Bruxelles) et Mélanie Traversier (Université Lille3)

                  Conclusions

 

Lieu du colloque

ULB, Maison des Arts, avenue Jeanne n° 56 à 1050 Bruxelles 

Réservation souhaitée

Christophe Loir : cloir@ulb.ac.be – Mélanie Traversier : melanie.traversier@univ-lille3.fr

 


Responsable : Christophe Loir (ULB), Mélanie Traversier (IRHiS-Lille 3)

Url de référence :
http://irhis.hypotheses.org/4414

Adresse : Université Libre de BruxellesMaison des Arts, avenue Jeanne n° 56 à 1050 Bruxelles



Dernières annonces d'événements :

Ecrire après la fin : la logique spectrale à l'époque contemporaine

Pour Cortazar

Face au storytelling : selon quels critères définir la "fiction littéraire” ?

Les langues non-naturelles - Fiction et langues inventées, le cas de J.R.R. Tolkien (Clelia 2014)

Genre & Bande Dessinée

Mamiels pendillans et piel [du] ventre contreval la tierre: le corps féminin dans tous ses états

L'Atelier de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, séance 10 : le modèle musical dans la littérature du XIXe s.

Masques, identité & bande dessinée

Académies et universités en France et en Italie (1500-1800) : coprésence, concurrence(s) et/ou complémentarité ?

La danse de Shiva, Texte d'Auguste Rodin (1913)

Conversation entre onze heure et minuit avec Chloé Delaume au musée Balzac

Vivre par(mi) les écrans aujourdhui. Evolutions e proliférations d'un système complexe

Shakespeare 450

Conférence de L. Bourassa

Mobilité et traces dans l'espace public

Destins croisés : la muse de Méréville et la châtelaine du Marais (conférence Chateaubriand)

Être avec l'animal

Les spectacles populaires (1870-1945) [colloque de Cerisy]

W.G. Sebald: littérature et éthique documentaire (colloque de Cerisy)

L’écrit aux mains du pouvoir. Fabrication, diffusion et conservation de l’écrit politique, XVe-XXIe siècles

L'imaginaire du sacré

Fabrique européenne des traducteurs : lecture publique française // italienne le 2 juin à la Maison de la Poésie (Paris)

Littérature et totalitarisme. Vers une conceptualisation du phénomène

Entre liberté et contrainte: la traduction et la question du choix

Traduire, transposer, transmettre 2. Les études classiques à l’ère numérique

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter