Fabula, la recherche en littérature (debats)

Mouvement social à l'Ecole Normale Supérieure de Paris (rassemblement le 15/11 à 17h) - màj 15/11

Points de vue et débats

Information publiée le jeudi 11 novembre 2010 par Arnaud Welfringer


Mouvement social à l'Ecole Normale Supérieure de Paris : actualités et agenda


Une réunion d'information sur la précarité des personnels de l'ENS aura lieu lundi 15 novembre à 15h en salle Dussane. Ceux qui souhaitent soutenir le mouvement sont appelés à se rassembler lundi 15 novembre à 17h devant l'ENS.

Communiqué des personnels et étudiants grévistes et bloqueurs de l'Ecole normale supérieure (10.11.10)
Lundi 8, Mardi 9 et Mercredi 10 novembre, la majeure partie des services de l'ENS ont été perturbés: la cantine, les cuisines, la bibliothèque, les ateliers, les bureaux de la direction...
Une partie du personnel (dont les femmes de ménage et les jardiniers) s'est également mise en grève.

Nous avons voulu dénoncer par ces actions les conditions de travail *inacceptables* d'une grande partie des personnels contractuelLEs de l'ENS: CDD à répétition (souvent pendant plusieurs années), salaires bloqués à 1100 € par mois, absence de promotions, harcèlement moral.
Ces personnes ont expliqué lors de nos réunions qu'elles n'osaient pas se mettre en grève ni se mobiliser pour améliorer leur situation, par peur de représailles; qui se sont déjà produites en des circonstances similaires.

*****************
Nous avons élaboré ensemble une liste de revendications, qui a été portée à la direction (en leur accordant un délai de réflexion d'une semaine):
- la titularisation des personnels précaires‚ ou au minimum un CDI pour toutes et tous;- l'augmentation de 300 € des salaires des personnels, afin qu'aucun de leur salaire ne soit inférieur à celui des normaliens; - l'augmentation des effectifs pour mettre fin à la surcharge de travail;- la facilitation de l'accès au logement;- la cessation immédiate de toutes les violences physiques et morales exercées par leur hiérachie;

Jusqu'à présent, trois réponses nous ont été données:
- l'impossibilité de satisfaire nos revendications, en particulier sur les contrats précaires - la création d'une commission de réflexion pour améliorer les conditions des contractuels (qui devait se réunir le 23 novembre, finalement avancée au 16)- la création d'un poste en cuisine (il s'agira bien sûr d'un nouveau contrat précaire)
Elles ont été jugées insuffisantes par les Assemblées Générales qui ont suivi les différentes rencontres avec l'administration.
Nous insistons sur le fait que la direction refuse catégoriquement de remettre en question les contrats précaires, et *assume leur existence*, en se réclamant de la réglementation sur le sujet.

*****************
Nous ne nous laisserons pas décourager, malgré les pressions de la direction, les menaces nominatives et la *présence de policiers en civil* dans l'Ecole (sans parler de la "tactique" plutôt étrange de la direction qui a décidé, le 9, de bloquer elle-même certains lieux de l'Ecole: Cour aux Ernests, Salle informatique, Service courrier et... Bibliothèques).
La direction ne nous a pas laissé le choix; le blocage s'est avéré être la seule solution pour faire entendre ces revendications et pour que les personnels puissent s'exprimer sans subir des pressions individuelles.

LE COMITE DE MOBILISATION

***************************************************************************************************************************

*Motion de soutien à la lutte des travailleurs de l'École Normale Supérieure de Paris* du Syndicat des Travailleurs de l'Université de Sao Paulo


 Chers camarades,

Nous voulons exprimer notre soutien et notre solidarité à la lutte que vous menez contre la précarisation du travail. Nous, à la Université de São Paulo  (*Universidade de São Paulo*) nous connaissons bien ce problème. À cause du processus de tertiarisation, une partie considérable des effectifs de l'Université travaille dans des conditions inacceptables, avec des salaires de misère et sous une énorme pression qui vise à les dissuader de lutter pour leurs droits. Nous, du Syndicat de Travailleurs de l'USP prenons la défense de ces camarades et on dénonce que dans une institution prestigieuse comme la nôtre; d'où sont issus plusieurs des grands intellectuels du pays, on permette qu'une partie des travailleurs qui la font fonctionner vivent dans des telles conditions. En conséquence, on considère que votre combat est aussi le nôtre et on espère que vous soyez victorieux. Du Brésil, nous avons suivi avec beaucoup d'enthousiasme la mobilisation des travailleurs et des jeunes français contre la Réforme des Retraites. La classe ouvrière internationale commence à relever la tête contre les attaques de capitalistes. Unis nous serons plus forts et on aura des plus grandes chances de gagner. Vive la solidarité internationale des travailleurs!

Syndicat des Travailleurs de l'USP
12 novembre 2010


Document joint : http://www.fabula.org/actualites/documents/40961.pdf



Points de vue et débats :

"Le changement à l’Université et dans la Recherche, c’est maintenant ?" (pétition, France)

Pétition contre le projet Peillon de casse des statuts des enseignants (mars 2014)

Une nouvelle loi sur l’école qui s’inspire de la LRU (SLU 09/03/14)

Non à l’austérité et au "pacte de responsabilité". Communiqué de l'intersyndicale de l'ESR. Grève et manifestation le 18 mars 2014

10e section du CNU : Motion sur le projet de décret portant sur le statut des enseignants-chercheurs  

Motions de la 11e section du CNU, 30 janvier 2014

Medef et gouvernement prêts au « copilotage » des formations" (entretien G. Fioraso-P. Gattaz)

"Les dessous de la Sorbonne à Abou Dhabi en procès" (Le Monde, 22/11/13)

Affaire de l'annulation de l'élection d'un professeur à l'univ. de Strasbourg: suite 

Newsletter de SLU, oct. 2013: "Brumaire, an VI de la loi LRU"

N'autre école n°36: La pédagogie contre le sexisme

L’Espace Numérique de Travail confié à une entreprise de conseil en GRH (Questions de classe(s), 26/09/13)  

R. Bodin, S. Orange, L'université n'est pas en crise

Communiqué de l’Inter-syndicale de l’ESR sur les retraites (02/09/13)

"L’imbroglio des Éspé (1), chronique d’un désastre annoncé", par Pedro Cordoba (20 mai 2013)

"N’y a-t-il que la question du CNU ?", Hélène Conjeaud, 25 juin 2013

Motion de la 10e section du CNU (Littératures comparées)

"ANR 2013: une certaine idée de la science", par SLU

Pétition pour la qualification par le CNU / communiqué de la CP-CNU

CNU, 10e section (littératures comparées) : deux motions

"AERES : en finir avec l’agence de notation de l’enseignement supérieur et de la recherche", par C. Topalov (16/5/13)

Lettre ouverte de la CNARELA au sujet du CAPES de Lettres classiques

"Un amour de Mme Fioraso", par A. Compagnon (liberation.fr)

Motion votée à l'université de Toulon le 2 avril 2013 au sujet du projet de loi sur la formation des enseignants

Motion des universités de l'académie de Créteil sur la formation des enseignants (22/3/13)

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter